alorsvoila.comalors voilà. | journal de soignées/soignantes réconciliées

alorsvoila.com Profile

alorsvoila.com

Titre:alors voilà. | journal de soignées/soignantes réconciliées

La description:Texte de ma consœur Claire je suis en congés cet été je termine mon prochain roman je partagerai donc seulement des textes de patientes ou de soignantes

Découvrez alorsvoila.com stats du site, évaluation, détails et statut en ligne. Lire et écrire des critiques ou voter pour améliorer le classement. Vérifiez les doublons alliedvsaxis avec les css, les relations de domaine, les mots les plus utilisés, les références de réseaux sociaux. Découvrez où se trouve le serveur. Utilisez nos outils en ligne pour trouver les coordonnées du propriétaire et de l'administrateur. Aller sur le site habituel

alorsvoila.com Information

Site Web / Domaine: alorsvoila.com
Tailles HomePage:111.679 KB
Temps de chargement de la page:0.210119 S
Adresse IP du site Web: 213.186.33.3
Serveur Isp: OVH SAS

alorsvoila.com Informations Ip

Pays Ip: France
Nom de Ville: Roubaix
Latitude: 50.69421005249
Longitude: 3.1745600700378

alorsvoila.com Mots-clés comptabilité

Mot-clé Compter

alorsvoila.com Httpheader

X-Powered-By: PHP/5.6.36
Transfer-Encoding: chunked
Set-Cookie: mailplan=R3858465111; path=/; expires=Mon, 23-Jul-2018 21:07:37 GMT
Content-Encoding: gzip
Vary: Accept-Encoding
Server: Apache
Link: https://www.alorsvoila.com/wp-json/; rel="https://api.w.org/"
X-IPLB-Instance: 172
Date: Mon, 23 Jul 2018 20:00:01 GMT
Content-Type: text/html; charset=UTF-8

alorsvoila.com Meta Info

charset="utf-8"/
content="width=device-width" name="viewport"/

213.186.33.3 Domaines

Domaine Titre du site Web
hammam-medina.comHammam Medina Center – Découvrez plus de 700m2
stargate-fusion.comStargate-Fusion : Stargate Sg1, Atlantis, Universe, Worlds
serge-have-sport.comSerge Have Sport | Achat, Vente, Service, Atelier Toutes
prefel.comPrefel : Votre électricté, domotique, plomberie,
marjoliemaman.comLe blog de MarjolieMaman
arib.infoBurundi - ARIB asbl Website - Accueil
mbm-tn.comVente en ligne de matériel informatique en Tunisie -
shengzhiqidao.orgSheng Zhi Qi Dao, école de Kung-fu sino-vietnamien :
alorsvoila.comAlors Voilà. | Journal de soignées/soignantes réconciliées
aproposdecriture.comÀ propos décriture - Entrez dans le monde passionnant

alorsvoila.com Site Web similaire

Domaine Titre du site Web
alorsvoila.comAlors Voilà. | Journal de soignées/soignantes réconciliées
allocine.fr300 - film 2006 - AlloCiné
nipple-gay.com..Comment atteindre l'orgasme sans fin avec vos tétons
isabelle-alonso.comLe « point du mari » | Isabelle Alonso
jaddo.frE-A-U | Juste après dresseuse d'ours

alorsvoila.com Tableau des sources de trafic

alorsvoila.com Alexa Rank Histoire Chart

alorsvoila.com aleax

alorsvoila.com Html au texte brut

alors voilà. journal de soignées/soignantes réconciliées menu aller au contenu accueil à propos livres contact les enfants particuliers. publié le 21 juillet 2018 par baptiste beaulieu . texte de ma consœur j. “alors voilà. je suis pédopsychiatre et cette journée a été marquée par 2 enfants particuliers. tanguy a 9 ans. il a été placé en urgence pour carences affectives, éducatives et maltraitances il y a quelques jours. sa mère, enceinte, a été retrouvée alcoolisée et en errance. ne pas juger. dans le foyer d’accueil d’urgence, il explose à la moindre frustration. ils ne savent plus comment faire pour l’apaiser. lorsque je le rencontre, c’est un petit animal aux aguets. il refuse tout en bloc mais accepte finalement l’échange, il collabore à sa manière. ses yeux sont si mobiles. il a les genoux écorchés. il est en colère contre ce juge qui lui a fait quitter sa maison. tellement sur le qui-vive et en même temps tellement attentif à tous les propos échangés avec les personnes du foyer qui l’accompagnent. chez lui, il était le bouc émissaire de tous les soucis familiaux m’expliquent-elles. pas le choix : prescription de neuroleptiques afin qu’il puisse accéder à un peu d’apaisement. et ensuite leila qui arrive cet après-midi de pédiatrie. elle a fugué de son foyer et a fait une mauvaise rencontre. un type qui l’a accostée, l’a effrayée. et leila la mal aimée, leila qui est persuadée que rien de bien ne peut lui arriver, leila qui se met en danger, a dit non mais n’a pas osé se débattre. violée. pas de préservatif. elle a 14 ans. depuis 3 jours en pédiatrie elle refuse l’examen et les prélèvements gynécologiques. prostrée, elle ne se nourrit presque plus. lors d’un viol, les prélèvements doivent être réalisés dans les 72 h pour que des tests génétiques puissent être réalisés. avec l’infirmière, nous passons des heures alternativement à essayer de la convaincre de réaliser ces tests. parce qu’elle ne doit plus être seulement une victime. parce que ce pourri doit pouvoir être identifié. les autres jeunes du service ont perçu son mal être à son arriver. ils s’agitent, se disputent. il faut gérer. tic tac. ce soir il sera trop tard. et leila s’enfoncera encore plus dans ce statut de victime. et en même temps on culpabilise, parce qu’on lui demande de montrer, d’exposer son corps blessé. parce qu’un écouvillon, même si ce n’est qu’un « coton-tige un peu plus grand », elle ne peut envisager qu’il la touche là. je lui dis qu’elle doit réagir. ne plus subir. que grâce à son courage, elle empêchera peut-être cet homme de récidiver. que grâce à elle il pourrait peut-être se faire soigner. ne pas juger. a 19h elle accepte. lors de l’examen, l’infirmière est d’un côté de la table d’examen et moi de l’autre. elle nous tient la main. elle serre les dents. nous comptons les écouvillons (il y en a 5). je compte les secondes à haute voix pendant chaque prélèvement. je ne sais pas pourquoi. probablement pour lui montrer que le temps s’écoule, que ce calvaire va finir. elle serre ma main. elle est courageuse. il est 20h, ma journée est terminée. je me rends directement dans mon petit resto favori. c’est l’été. la terrasse est très agréable. des touristes, des familles avec leurs enfants profitent de cette belle soirée. deux mondes… impossible de basculer dans celui-là malgré ses attraits. impossible de faire sortir les enfants de mon esprit. tanguy et leila, on aurait envie qu’ils soient des enfants particuliers comme dans les livres, avec des pouvoirs pour se sortir des situations horribles. il fallait que ça sorte. merci d’avoir lu. bonne nuit” 42 commentaires écrire un commentaire partager cet article sur l’autre côté de la barrière. publié le 15 juillet 2018 par baptiste beaulieu . texte de ma consœur claire (je suis en congés cet été, je termine mon prochain roman, je partagerai donc seulement des textes de patientes ou de soignantes. photos : ici ) bonjour baptiste, je lis avec grand plaisir votre blog depuis vos débuts et j’ai aussi lu tous vos livres. j’ai 33 ans, 2 enfants de 4 et 6 ans, et je suis (ou plutôt j’étais) médecin de famille (pas seulement généraliste, mes patients me le disent et vous le diraient aussi). depuis le plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu faire ce métier, ou plutôt toujours eu cette vocation, m’occuper des autres. je soignais des familles entières des arrière grands parents aux arrière-petits-enfants. j’ai fait mes études au chu de j., j’exerçais dans l’aude dans un petit village. une petite vie heureuse et bien remplie, et les matins, lorsque je poussais la porte de mon cabinet, et que j’en sentais l’odeur, une sensation de bien être et de bonheur d’être là s’emparait de moi à chaque fois. un lundi soir après mon cours de gymnastique, lors du moment que la prof appelle « retour au calme » (c’est de la relaxation) j’ai ressenti une sensation vasculaire inhabituelle au niveau abdominal. et en rentrant chez moi, je me suis gratté le cou et j’ai trouvé une adénopathie sus claviculaire droite. je n’ai pas bien dormi la nuit qui a suivi, la sensation d’avoir une masse battante dans mon ventre, et puis ce ganglion. le lendemain matin, 10 visites, m’occuper des autres, c’etait dans un coin de ma tête, mais pas aussi présent. j’ai parlé de l’adenopathie à une consœur qui m’a dit : « va faire une bio et fais quand même une échographie abdominale et une radiographie thoracique dans une semaine si ça persiste ». bio faite et parfaite. mais 2 jours après la sensation de masse battante abdominale est toujours là, plus présente encore. il y a des antécédents familiaux d’anévrisme chez moi, je demande donc à une copine médecin vasculaire de me faire une échographie l’après-midi même : « tu vas pouvoir bien dormir ce soir claire, tout est parfait ! » oui mais moi je sens bien que quelque chose ne va pas. le soir après l’echo des douleurs basi thoraciques droites vont commencer, elles seront insomniantes et iront crescendo jusqu’au diagnostic. au début j’espère qu’un zona va sortir, c’est bête comme on essaie toujours de se rassurer, j’ai guété l’éruption pendant plusieurs jours, et puis la fatigue le samedi, et la petite toux sèche le dimanche, et le ganglion toujours là… je savais que j’avais un épanchement pleural et la petite case « lymphome » clignotait déjà dans ma tête. j’ai lâché le mot à mon mari et ma mère, mais aucun ne l’a entendu. le lundi matin je suis allée consulter mais pour la première fois de ma vie, je n’y étais pas : la douleur, la fatigue, et l’inquiétude pour moi même. a midi je suis allée faire une radiographie thoracique : j’ai bien un épanchement pleural et mon médiastin est tellement élargi que j’ai fait un malaise vagal en le voyant. l’après-midi le scanner a retrouvé une masse mediastinale de 10 par 11 cm qui comprime l’artère pulmonaire : mes confrères ont appelé l’oncopole. je suis rentrée le lendemain à l’hôpital l. pour initialement une biopsie mediastinale qui s’est transformée en une ablation de l’adenopathie sus claviculaire. couac sur couac : je suis hospitalisée en pneumologie allergologie, je vois un premier interne de chirurgie thoracique qui me dit qu’il va m’opérer le lendemain (alors qu’il sait déjà qu’il n’en sera rien), il me présente ensuite un interne plus jeune : « je vous présente alix qui sera avec moi demain au bloc. » le lendemain le bloc est désert : il y a une opération sous robot à l’autre chu, ils y sont tous pour voir, sauf alix. l’infirmière au bloc opératoire a ouvert mon dossier, elle lit : « biopsie mediastinale ». je lui réponds : « ah non, je suis marquée au niveau du ganglion ». puis elle dit : « mais alix, tu n’attends pas pierre pour commencer ? » et alix de répondre : « il est à l’autre chu ! » l’intervention durera 1h30 à la place du quart d’heure initialement prévu. et depuis j’ai un lymphocèle qui me gêne beaucoup et a dû être ponctionné à plusieurs reprises. de retour en chambre alix passe me dire : « c’est bon vous pouvez sortir, on aura les résultats dans deux semain...

alorsvoila.com Whois

"updated_date": [ "2017-05-20 10:59:35", "2017-05-20 08:59:35" ], "status": [ "clientDeleteProhibited https://icann.org/epp#clientDeleteProhibited", "clientTransferProhibited https://icann.org/epp#clientTransferProhibited" ], "name": null, "dnssec": "signedDelegation", "city": null, "expiration_date": [ "2019-07-29 08:56:11", "2019-07-29 06:56:11" ], "zipcode": null, "domain_name": [ "ALORSVOILA.COM", "alorsvoila.com" ], "country": "FR", "whois_server": "whois.ovh.com", "state": null, "registrar": "OVH, SAS", "referral_url": null, "address": null, "name_servers": [ "DNS105.OVH.NET", "NS105.OVH.NET", "dns105.ovh.net", "ns105.ovh.net" ], "org": null, "creation_date": [ "2013-07-29 08:56:11", "2013-07-29 06:56:11" ], "emails": [ "abuse@ovh.net", "gozvtmwsiskbpunzeac2@b.o-w-o.info", "51yqcidwcq1ud1gii4fw@t.o-w-o.info", "7xqn609s3ccvfvvoyct9@v.o-w-o.info" ]